La Maison de mourance

Vivre sa fin de vie comme à domicile

La maison de mourance accueille toute personne adulte en soin palliatif pour un séjour de répit de un mois maximum ou un séjour de fin de vie estimé à 3 mois maximum. Pass-ages n'accueille pas les personnes qui souffrent de démences ou de maladie psychique.

 

Chez Pass-ages, les résidents de la maison de mourance sont nos hôtes. Ils sont accompagnés par nos volontaires dans un esprit d'entre-aide pour les besoins quotidiens, et soignés par leur personnel soignant comme à domicile.

 

Pour plus d'information, contactez-nous via info@pass-ages.be

pourquoi accompagner la mourance

Le terme « mourance » permet de décrire le processus précédant la mort, qui, elle, signifie l’instant du trépas (*).

 

La mourance comme la naissance nous confrontent à la transformation et au passage vers l'inconnu.

 

Il est alors précieux d'être entouré et écouté. La mission de Pass-ages est d'accompagner les personnes en fin de vie et leur entourage dans un cadre le plus démédicalisé possible. L'équipe d'accompagnement se compose de volontaires et d'infirmier.ères en soins palliatifs. Ils travaillent en étroite collaboration pour offrir les soins, la présence et la bienveillance nécessaires.

 

(*) Lydia Muller, La fin de vie, une aventure, Dervy, 2012, page 13-14.

Naître et mourir... reliés!?

En un espace

naître et mourir.

 

Comme une grande matrice

où le corps peut se faire chair

et où l’Etre peut laisser sa chair.

 

Comme une cheminée d’énergie.

 

Comme un lieu pour passer, se passer,

se transmettre la vie, le souffle,

reçu, donné, transmis

de corps à corps, d’âme à âme

dans une communauté de vivants.

 

Un lieu porteur de ces transformations,

mutations, métamorphoses.

 

Simple comme l’humus, la paille,

 

le premier braillement, la caresse,

 

le lait de la mère qui nourrit, le père qui nomme son tout petit.

 

Joyeux comme la vie qui jaillit.

 

Paisible comme le souffle de l’animal réchauffant le corps tout enduit du liquide primal.

 

Serein de celui/celle qui remet sa vie,

Fort de toutes ces traversées accomplies.

 

Puissant comme le cri.

 

Humain. Profondément ancré dans Terre Mère.

 

Accueilli par une Présence

qui dit oui, qui accompagne

 

ce oui de l’être et de tous ceux qui accompagnent

du ventre de la mère au ventre de la terre.

 

Vivant du souffle qu’est la vie

à chaque instant reçue, transmise.

 

Saisissant parallèle, comme l’alpha et l’oméga

de ce cycle de nos vies humaines

 

D’une contraction à l’autre

 

Du premier cri au dernier râle

 

Quelque chose de si petit et si grand se vit, s’accueille, se transmet.

 

Beau comme un papillon

Dont l’envol léger n’a pu avoir lieu

Sans la patience de la chrysalide

 

 

Que nous soyons juste un espace comme celui-là

 

Dans un lieu infime et infiniment beau

 

Au cœur de Bruxelles, belle ville en pleine mutation

croisement de tant de peuples

 

 

en recherche d’un vivre ensemble.

 

Devenir volontaire

Être bénévole à Pass-ages - nous utilisons comme la Loi le prévoit le terme de "volontaire", c'est donner de son temps pour faire vivre la maison de naissance et la maison de mourance.

 

C'est rendre les maisons accueillantes, participer à la réflexion sur les liens entre la naissance et la mourance, se former en équipe et partager ses expériences, proposer et organiser des activités en lien avec Pass-ages, offrir sa présence aux personnes en fin de vie, faire un repas pour les jeunes parents, ... chacun en fonction de ses affinités.

 

C'est faire de Pass-ages un espace de vie qui accueille la naissance et la mourance en collaboration avec les professionnel.les de soin.